Blogue

QUAND LE LIT DEVIENT ANGOISSANT…

QUAND LE LIT DEVIENT ANGOISSANT…
Le stress est l’un des principaux problèmes de société de notre siècle. Quand il se met à envahir nos pensées et à prendre une place démesurée dans notre esprit, il se transforme souvent en anxiété. Cet état d’appréhension où l’on veut à tout prix performer et être à la hauteur se nomme l’anxiété de performance. Reliée à l’obsession de la réussite, elle se transpose désormais dans le lit auprès de ceux qui ont une constante crainte de vivre un échec sexuel. La relation sexuelle qui est habituellement synonyme de réduction du stress et de relâchement des tensions devient tout à coup le contraire. Heureusement, il existe plusieurs moyens de s’en sortir?!

Le sexe est à la base synonyme de plaisirs et d’expériences agréables. À partir du moment où l’anxiété de performance s’installe au lit, les relations sexuelles peuvent vite devenir un fardeau. La peur pour l’homme de perdre son érection ou encore la peur d’une pénétration douloureuse pour la femme sont quelques exemples qui freinent l’excitation dans les ébats sexuels. À force de se répéter nos angoisses, le cerveau finit par y croire, et elles deviennent réalité. L’organe au cœur des relations sexuelles est d’abord le cerveau. C’est pourquoi il est important d’avoir une pensée positive et chasser les pensées qui peuvent affecter négativement notre performance.

Mettez toutes vos énergies à vivre le moment présent. Profitez des caresses et de la douceur des mains de votre partenaire sur votre corps et laissez monter le désir en vous. Chassez le stress et tout son lot de problèmes négatifs. Laissez plutôt les pulsions sexuelles vous envahir. Ne pensez pas à ce qui peut mal tourner, et miser plutôt sur le plaisir ressenti.

L’anxiété de performance au lit survient souvent à la suite d’un événement négatif. Par exemple, un homme ayant eu une perte d’érection lors de sa dernière relation sexuelle sera beaucoup plus enclin à y repenser lors des relations suivantes et se mettra une pression considérable pour que ça ne se reproduise pas. Se faisant, il créera toutefois l’effet inverse. Plus il y pensera, moins il sera en mesure d’être performant. Une petite malchance lors d’une relation sexuelle peut arriver à tout le monde, il ne faut surtout pas généraliser et croire que ça arrivera à chaque fois. Arrêtons une fois pour toutes de se mettre de la pression?!

Évidemment, parler de ses craintes et de ses angoisses de performance sexuelles à son ou sa partenaire est l’une des bonnes pratiques à adopter pour faire baisser l’anxiété. Mettre des mots sur ses angoisses, les verbaliser et exprimer comment on se sent face à la situation peut souvent aider à faire tomber l’anxiété et les appréhensions face à notre prochaine performance sexuelle. Votre partenaire saura vous rassurer, et vous vous sentirez bien vite soulagé. Après tout, une relation sexuelle saine et plaisante est aussi agréable d’un côté que de l’autre?!

Alors, agissez avant de devenir le spectateur de votre propre sexualité. Avant que vos pensées ne prennent une place si importante que vous ne serez plus en mesure de profiter pleinement de vos moments intimes. Et si l’anxiété de performance au lit se met à devenir omniprésente et que vous êtes à bout de ressources, n’oubliez pas qu’un sexologue saura vous aider à retrouver des relations sexuelles calmes et épanouies. Après tout, c’est si agréable de vivre le moment présent, au lit, avec notre partenaire.