Aller au contenu
fr

Livraison gratuite à partir de 99$

Choix de cadeau gratuit pour tout achat de 25 $ et +

C’est prouvé, le sexe est bon pour la santé ! En effet, avoir des relations sexuelles de façon régulière aurait une incidence positive sur le corps. La sexualité peut être, dans une certaine mesure, comparable à une activité physique d’intensité modérée, améliorant au passage, la santé physique et psychologique de ceux qui la pratiquent. Zoom sur les bienfaits de la sexualité sur le corps et l’esprit !

Un sentiment de bien-être dans tout l’organisme
Avant même de passer en revue les différents phénomènes se déclenchant dans le cortex cérébral et dans tout le corps, rappelons-nous que le fait d’avoir des relations sexuelles de façon fréquente permet de diminuer de façon considérable le niveau de stress et d’anxiété. Pour passer un bon moment au lit, il est nécessaire de faire le vide dans sa tête, expulsant du même coup toutes les pensées négatives et angoissantes liées à notre journée.

Lors de l’atteinte de l’orgasme, plusieurs hormones sont produites et libérées, ayant toutes une incidence positive et relaxante pour le corps. Au moment de la jouissance, le corps libère de la déhydroépiandrostérone (DHEA), une hormone qui stimule le système immunitaire et qui possède un effet antivieillissement, principalement sur les systèmes musculaires et osseux, prévenant en partie leur dégénérescence.

La sexualité agit également comme un analgésique naturel et ce, grâce à la libération des hormones anti-cortisol, ou régulateur de cortisol. Cette dernière, souvent appelée l’hormone du stress, est sécrétée par les glandes corticosurrénales, situées au niveau des reins. Elle vise à protéger le corps en l’aidant à nourrir le cœur et le cerveau.

Au moment d’un orgasme, la production d’ocytocine agit elle aussi comme un analgésique, diminuant les maux de tête et les douleurs musculaires. Elle sécrétera à son tour de la dopamine et des endorphines, ces hormones du plaisir et du bien-être. Vous ne pourrez donc plus utiliser la fameuse excuse « Pas ce soir, j’ai mal à la tête », car la relation sexuelle vous permettra, bien au contraire, d’enrayer votre vilaine migraine. Et mesdames, sachez aussi qu’un des effets positifs de la sexualité sur votre corps sera la diminution des douleurs liées aux règles et une aide à la stabilisation de votre cycle menstruel. N’est-ce pas fantastique ?

La sérotonine, une autre hormone sécrétée lors de l’acte, permet de procurer une sensation de bien-être général. C’est habituellement ce qui est ressenti une fois l’orgasme atteint, soit ce moment si agréable où une sensation d’apaisement général nous envahit.
On vous a déjà dit que le sexe rendait plus heureux ? Et bien oui ! La libération des tensions lors de l’atteinte de l’orgasme est due aux endorphines, ces neurotransmetteurs responsables des sentiments de joie et de bien-être. La zone du cerveau où est situé l’hippocampe, le système limbique, joue également un rôle dans la régulation de l’humeur, et la sexualité permettrait de lui donner un bon coup de main.

Une activité physique excitante
Le sexe équivaut à un exercice physique modéré en termes de calories brûlées. Une relation sexuelle moyenne vous permettra de faire disparaître environ 200 calories. Ce n’est pas suffisant pour faire perdre du poids en brûlant des graisses, mais ça permet tout de même d’avoir une incidence positive sur la santé globale du corps.

La sexualité est bonne pour la santé cardiovasculaire et la diminution des probabilités d’être victime d’une attaque cardiaque, car elle fait pomper le cœur et augmente sa fréquence permettant au sang de mieux circuler dans le corps. Elle participe également à l’élimination des toxines par l’évacuation de la sueur et sollicite et stimule différentes zones musculaires sur le corps, ce qui équivaut à la pratique d’une petite activité physique.

Le système immunitaire étant renforcé grâce à l’activité physique, les risques d’attraper certains petits virus s’en voient réduits puisque le corps est plus actif et en santé. Et messieurs, sachez qu’une bonne fréquence d’éjaculation permettra de réduire le risque de cancer de la prostate. En éjaculant en moyenne 21 fois par mois, un homme pourra faire diminuer le risque de développer ce type de cancer de près de 22 %. Une bonne habitude à intégrer à votre rythme de vie.

Évidemment, avoir une bonne hygiène de vie et un bon régime alimentaire sont les meilleurs moyens de prendre soin de son corps et de sa santé, mais si le sexe peut aider…pourquoi pas !

Besoin d’un autre petit coup de main, procurez-vous un jeu fait sur mesure pour faire monter le plaisir des couples : https://sexxxplus.com/fr/erotixxx

    Articles connexes

    LE POINT G...MYTHE OU RÉALITÉ ?
    LE POINT G...MYTHE OU RÉALITÉ ?

    Encore aujourd’hui, le fameux point G suscite beaucoup de discussions sur son existence. Les plus sceptiques diront qu’il s’agit d’un...

    En savoir plus
    ET SI ON SE FAISAIT DU BIEN !
    ET SI ON SE FAISAIT DU BIEN !

    Le massage érotique est sans doute l’un des plus longs préliminaires auquel on peut s’adonner. Visant l’épanouissement sexuel du couple,...

    En savoir plus
    Drawer Title
    20% de rabais

    Abonnez-vous à notre infolettre et obtenez 20% de rabais sur votre prochaine commande en ligne !

    Produits similaires